Schlüter-BEKOTEC-DRAIN  Dalle à plots pour l’extérieur

Vous envisagez de réaliser une terrasse ? Nous vous recommandons de poser un revêtement en carrelage ou en pierre naturelle sur la dalle à plots Schlüter-BEKOTEC-DRAIN. Elle permet la réalisation de mortiers en extérieur, n'entraînant pas la fissuration du revêtement céramique et également l’évacuation de l’eau s'infiltrant dans la structure du revêtement. Ainsi les délais de construction sont raccourcis, vous réaliserez des économies de matériaux et nous vous offrons une garantie de cinq ans.


Schlueter©Schlüter-Systems France
Schlueter©Schlüter-Systems France
Schlueter©Schlüter-Systems France
zoom_out_map search
Schlueter
Schlueter
Schlueter

Informations générales sur les produits

Schlüter-BEKOTEC-DRAIN, en tant que structure pour chapes, garantit un revêtement céramique ou en pierre naturelle sans fissuration.

Ce système s’articule autour de la dalle à plots Schlüter BEKOTEC-EN 23 FD. Réalisée par emboutissage à partir d’un film de polystyrène présentant une trame régulière d’orifices et de canaux de drainage communicants, cette dalle se pose directement sur l’étanchéité ou sur le drainage de surface Schlüter-TROBA-PLUS mis en œuvre sur une forme de pente. La géométrie de la dalle à plots Schlüter-BEKOTEC-EN 23 FD permet de réduire l'épaisseur de la chape à 31 mm minimum, le recouvrement minimal des plots devant être de 8 mm.

Le retrait qui se produit pendant la prise de la chape est réparti entre les plots et provoque une micro-fissuration de la chape. Les tensions résultant de la déformation liée au retrait ne peuvent donc pas s’exercer sur l’ensemble de la surface. Il n'est donc plus nécessaire de positionner des joints de fractionnement dans la chape (il conviendra d'en mettre en œuvre uniquement lors de la pose du carrelage). Lorsque la chape en ciment est accessible à la marche, la natte de drainage et de désolidarisation Schlüter-DITRA-DRAIN peut être collée. Les carreaux en céramique ou en pierre naturelle sont ensuite directement collés dessus.

Il est possible de coller des carreaux de grand format (sans limitation) en grès cérame porcelainé ou en pierre naturelle.

Des joints de fractionnement doivent être réalisés avec les profilés de la gamme Schlüter-DILEX dans le revêtement selon les normes en vigueur.

La pose scellée de carreaux en céramique ou de dalles en pierre naturelle directement dans un lit de mortier est également possible. Pour ce faire, le mortier de scellement doit être réalisé avec une épaisseur minimale de 8 mm au-dessus des plots de la dalle Schlüter-BEKOTEC-EN 23 FD, après application d’une barbotine de contact. Il n’est pas nécessaire d’utiliser Schlüter-DITRA-DRAIN dans ce cas.

Caractéristiques techniques :

  1. Taille des plots : env. 65 mm
  2. Taille des orifices : environ 50 mm
  3. Liaisons : la liaison entre les dalles à plots s’effectue par superposition et emboîtement d'une rangée de plots.
  4. Surface utile : 1,2 x 0,9 m = 1,08 m²
    Hauteur de la dalle à plots : 23 mm
  5. Conditionnement : 10 unités/carton = 10,8 m²
    Dimensions du carton : env. 1355 x 1020 x 195 mm
  • Garantie :
    Sous réserve du respect des indications de mise en œuvre et d’une utilisation conforme du revêtement, Schlüter-Systems accorde une garantie de 5 ans sur le caractère fonctionnel et l’absence de fissuration du revêtement. Pour ce faire, un formulaire est disponible sur demande.
  • Un revêtement sans fissures :
    Le système Schlüter-BEKOTEC-DRAIN est conçu pour transformer les contraintes du mortier en microfissuration entre les plots. Il n’est pas nécessaire de prévoir une armature.
  • Évacuation de l'eau :
    L’eau qui s’infiltre dans la structure du revêtement traverse les orifices de la dalle à plots pour arriver à la couche d’étanchéité ou de drainage posée sur une forme de pente, où elle s’écoule par gravité dans les canaux de la dalle vers les points d’évacuation.
  • Structure sans bombement :
    La structure de revêtement réalisée avec le système Schlüter-BEKOTEC-DRAIN est exempte de tensions internes, ce qui exclut l’apparition de bombement au niveau de la surface. Cela concerne notamment les sollicitations dues aux variations de températures auxquelles sont exposés les revêtements extérieurs.
  • Une chape sans joint :
    Il est inutile de positionner des joints de fractionnement dans le mortier puisque les tensions qui apparaissent sont réparties de manière homogène sur l’ensemble de la surface du système Schlüter-BEKOTEC-DRAIN.
  • Libre positionnement des joints de fractionnement dans le revêtement en céramique ou en pierre naturelle :
    Grâce au système Schlüter-BEKOTEC, les joints de fractionnement du revêtement peuvent être positionnés librement selon les règles en vigueur, puisque le mortier ne comporte pas de joints de fractionnement.
    Seules les règles en vigueur quant au dimensionnement des zones de revêtements doivent être respectées.
  • Mise en œuvre rapide :
    Sous réserve d’utiliser la natte de découplage Schlüter-DITRA-DRAIN, le mortier réalisé selon le système Schlüter-BEKOTEC-DRAIN peut recevoir le revêtement en céramique ou en pierre naturelle dès qu’il est accessible à la marche.
  • Hauteur de construction réduite :
    Le système Schlüter-BEKOTEC permet de réduire la hauteur de la structure d’un maximum de 20 mm par rapport à un mortier en extérieur selon la norme DIN 18 560-2 ou le DTU 26.2.
  • Économie de matériaux et gain de poids :
    Une diminution de l’épaisseur de la chape de 20 mm permet d’économiser, pour une surface de base de 100 m², 2 m3 de mortier soit un poids de 4 tonnes. Un avantage réel lors des calculs de charges.
  • Aptitude à l'emploi prouvée :
    Le bon fonctionnement et l’aptitude à l'emploi du système Schlüter-BEKOTEC, notamment en ce qui concerne la répartition des charges, ont été vérifiés par un institut de test accrédité.

Comment installer le produit ?

  1. Le support pour Schlüter-BEKOTEC-DRAIN est une étanchéité posée sur une forme de pente.
  2. La périphérie (murs, structures verticales et éléments traversants) doit être traitée à l’aide de la bande périphérique Schlüter-BEKOTEC-BRS 808 KSF (8 mm d’épaisseur). L’embase d’appui intégrée comporte une bande de fixation autocollante sur sa face supérieure et inférieure, ce qui force la bande à se maintenir plaquée contre le mur, sans collage.
  3. Poser tout d’abord le drainage de surface à capillaire passif Schlüter-TROBA-PLUS sur l’étanchéité.
  4. Les dalles à plots Schlüter-BEKOTEC-EN 23 FD sont ensuite posées sur la natte Schlüter-TROBA-PLUS. Les dalles en périphérie devront être préalablement découpées aux dimensions requises sans endommager la zone de recouvrement.
    Nota : les dalles à plots Schlüter-BEKOTEC-EN 23 FD disposent de canaux de drainage communicants, mais ne sont pas considérés comme un système de drainage à capillarité passive.

Pose collée

  1. Sur la dalle à plots Schlüter-BEKOTEC-EN 23 FD est appliquée un mortier en ciment de classe de résistance ≤ CT-C25-F4 (ZE 20), avec un recouvrement des plots de 8 mm minimum et de 25 mm maximum. La valeur idéale est située entre 8 mm et 15 mm. Il convient de ne pas dépasser une valeur de résistance à la flexion du mortier = F5.
    Nota : le mortier doit être protégé contre une exposition directe au soleil et contre les intempéries.
  2. Dès que le mortier en ciment est accessible à la marche (en général au bout de 24 heures), il est possible de coller la natte de drainage et de découplage Schlüter-DITRA-DRAIN en tenant compte des recommandations de mise en œuvre de la fiche produit 6.2.
    Nota : il est également possible de réaliser un mortier drainant. Le cas échéant – selon la granulométrie – l’épaisseur de recouvrement des plots devra être supérieure à la valeur de recouvrement minimale de 8 mm.
  3. La surface de Schlüter-DITRA-DRAIN peut alors recevoir immédiatement un revêtement en céramique ou en pierre naturelle en pose collée. Conformément aux règles en vigueur, le revêtement sur la natte de découplage doit être fractionné. Pour cela, il convient d’utiliser les profilés de fractionnement Schlüter-DILEX-BWB ou KS (voir fiche produit 4.6 ou 4.8).
  4. Au niveau de la liaison sol/murs, il convient d'utiliser le profilé de mouvements Schlüter-DILEX-EK, RF, EKE ou EF (voir fiche produit), en prenant soin d’araser, au préalable, la bande périphérique Schlüter-BEKOTEC-BRS.

Pose scellée

  1. Appliquer le mortier de scellement au fur et à mesure, ou déposer un lit de mortier bien plan, d’épaisseur adaptée. Il est aussi possible d’utiliser un mortier de drainage adéquat. Le cas échéant – selon la granulométrie – l’épaisseur de recouvrement des plots devra être supérieure à la valeur de recouvrement minimale de 8 mm.
  2. Déposer une couche de contact au dos du revêtement choisi.
  3. Poser le revêtement et l’enfoncer dans le lit de mortier frais.
    Conformément aux règles en vigueur, le revêtement doit être fractionné. Pour cela, il convient d’utiliser les profilés de fractionnement Schlüter-DILEX-BWB- KS ou MP (voir fiche produit 4.6, 4.8 ou 4.3) ou un joint compressible. Au niveau du joint de fractionnement, tirer à l’aide d’une spatule un trait de séparation dans le mortier au-dessus des plots.
  4. Au niveau de la liaison sol/murs, il convient d'utiliser le profilé de mouvements Schlüter-DILEX-EK, RF, EKE ou EF (voir fiche produit) ou un joint souple, en prenant soin d’araser, au préalable, la bande périphérique Schlüter-BEKOTEC-BRS.

A quoi sert le produit ?

Schlüter-BEKOTEC-EN 23 FD est obtenu par emboutissage à partir d’une plaque en polystyrène résistant à la pression et convient pour la mise en œuvre de chapes traditionnelles en ciment.

Comment entretenir ce produit

La dalle à plots Schlüter-BEKOTEC-EN 23 FD et la bande périphérique -BRS sont imputrescibles et ne nécessitent pas d’entretien particulier. Avant et pendant la réalisation de la chape, il peut s’avérer nécessaire de protéger la dalle à plots par des mesures appropriées telles que la pose de planches afin d’éviter les dégradations mécaniques.