Le plancher chauffant-rafraîchissant dans un bâtiment historique

Catégorie : Rénovation| Lieu : Meissen, Allemagne | Produits utilisés : BEKOTEC-THERM et DITRA

Vue extérieure des immeubles d'habitation et des commerces du « Palais de Steinberg » à Meissen, en Saxe.

Rénovation du Palais de Steinberg

Juste en face du musée de la porcelaine de Meissen, en Saxe, se trouve le « Palais de Steinberg ». Cet ensemble se compose de cinq immeubles d'habitation et de commerces de quatre étages, construits au cours des deux dernières décennies du 19ème siècle. Les façades, dont le style historique a été conservé, forment un V couché qui entoure une cour intérieure qui s'élargit.

25 appartements d'une surface habitable comprise entre 48 et 130 m² ainsi que différents restaurants et magasins ont été construits sur une surface de plus de 3 000 m² lors de la rénovation de ces bâtiments. Le plancher chauffant-rafraîchissant Schlüter-BEKOTEC-THERM, à faible consommation d'énergie, diffuse une chaleur agréable sur près de 2 600 m².

Vue extérieure du Palais de Steinberg © André Wirsig

Vue extérieure du Palais de Steinberg.

Dalles à plots BEKOTEC avec tubes de chauffage © André Wirsig

Grâce à la faible hauteur de montage du système, le plancher chauffant-rafraîchissant peut être mis en œuvre dans des pièces où la hauteur de réservation disponible est moins importante.

Schlüter-BEKOTEC-EN avec tubes de chauffage déjà posés dans un appartement. © André Wirsig

Les avantages de ce chauffage au sol de faible épaisseur sont d'autant plus mis en valeur lors de la rénovation d'un bâtiment ancien tel que le Palais de Steinberg.

Le tube de chauffage est clipsé entre les plots de la dalle en polystyrène Schlüter-BEKOTEC-EN. © André Wirsig

Le tube de chauffage est clipsé entre les plots de la dalle en polystyrène.

La chape est coulée sur la dalle à plots en polystyrène Schlüter-BEKOTEC-EN © André Wirsig

Une chape est coulée sur la dalle à plots en polystyrène.

La natte en polyéthylène Schlüter-DITRA 25 est collée au sol dans un appartement © André Wirsig

La natte en polyéthylène Schlüter-DITRA 25 (aujourd'hui DITRA) est collée au sol dans un appartement.

La natte en polyéthylène Schlüter-DITRA 25 est collée au sol dans un appartement © André Wirsig

La natte de découplage DITRA a fait ses preuves en tant que support universel pour la pose de carrelage et assure, en plus de la protection à l'eau et de la désolidarisation, l'égalisation de la pression de vapeur et la répartition des charges.

Vue de l'un des appartements en cours de rénovation © André Wirsig

Photos des appartements en cours de rénovation.

Photos des appartements en cours de rénovation © André Wirsig

Photos des appartements en cours de rénovation.

zoom_out_map search
Vue extérieure du Palais de Steinberg
Dalles à plots BEKOTEC avec tubes de chauffage
Schlüter-BEKOTEC-EN avec tubes de chauffage déjà posés dans un appartement.
Le tube de chauffage est clipsé entre les plots de la dalle en polystyrène Schlüter-BEKOTEC-EN.
La chape est coulée sur la dalle à plots en polystyrène Schlüter-BEKOTEC-EN
La natte en polyéthylène Schlüter-DITRA 25 est collée au sol dans un appartement
La natte en polyéthylène Schlüter-DITRA 25 est collée au sol dans un appartement
Vue de l'un des appartements en cours de rénovation
Photos des appartements en cours de rénovation

Faible hauteur, gain de poids important

« Les avantages de ce chauffage au sol de faible épaisseur sont dautant plus mis en valeur lors de la rénovation d'un bâtiment ancien tel que le Palais de Steinberg », explique Jörg Drechsler, conseiller technique Schlüter, chargé du projet. Grâce à la faible hauteur de montage du système, le plancher chauffant-rafraîchissant peut être mis en œuvre dans des pièces où la hauteur de réservation disponible est moins importante. « Le gain de poids réalisé grâce à la faible épaisseur de recouvrement de la chape comparé aux autres systèmes a également été un facteur décisif », souligne Volker Schmidtke de la société Apel Fliesenhandel GmbH.

La solution idéale pour la réhabilitation et la rénovation

Sur un plancher en bois existant composé de poutres, aucune autre solution n'aurait permis de profiter des avantages de ce système de chauffage économique.

Volker Schmidtke, Apel Fliesenhandel GmbH

Différents types et formats de carreaux ont été mis en œuvre sur le plancher chauffant-rafraîchissant : des carreaux imitation bois de dimensions 20 x 120 cm au grès cérame en passant par des carreaux de faïence. Cette rénovation a permis aux habitants du Palais de Steinberg, situé dans la cité de la porcelaine à Meissen, de bénéficier d'un plancher chauffant-rafraîchissant pérenne et économe en énergie.